15/09/2017 Bon anniversaire La Forge ! Librairie La Forge Marcq-en-Baroeul

Les 15, 16 et 17 septembre 2017, c’est le premier anniversaire de la librairie ! Tout au long du weekend, des surprises vous attendront.

Entrée gratuite

Autres événements
24/09/2017 Fête du livre de Merlieux Merlieux

25ème édition de la fête du livre de Merlieux

Entrée gratuite

28/09/2017 Soirée de lancement de L’instant décisif de Pablo Martin Sanchez aux Lisières les Lisières Roubaix
Rencontre avec Pablo Martín Sánchez pour « L’instant décisif » (Éditions la Contre Allée).


« Moi et les gens de ma génération, les enfants de la Transition, nous avons grandi heureux dans les années 90, avec l’illusion que cela avait été un chemin de roses, sans violence. Depuis, nous avons découvert les fissures du conte (…). » Pablo Martín Sánchez

L’instant décisif se déroule sur 24 heures et débute le 18 mars 1977, le jour de naissance de l’auteur, à minuit. Nous sommes à Barcelone, peu de temps avant les premières élections démocratiques depuis la dictature ; l’année la plus violente de la Transition.

« J’ai écrit ce roman pour savoir ce qui c’était passé le jour où je suis né. J’avais essayé de le faire dans une nouvelle de mon livre Frictions, intitulée «Faustine», mais je voulais aller plus loin. Je voulais offrir une pluralité de voix et de points de vue sur cette période : celles d’une gamine, d’un jeune professeur, d’une étudiante, d’un vieux patron, d’un lévrier ou d’un portrait accroché au mur. Et ce que j’ai découvert, c’est que l’on n’a pas tout à fait réussi à résoudre les problèmes de jadis : le harcèlement scolaire, la maltraitance animale, le terrorisme, l’abus de pouvoir, le sexisme, les enfants volés… La violence, enfin, la violence dans toutes ses formes et avec tous ses masques. »

Jeudi 28/09/2017 – 19:00
Les Lisières | Roubaix 59 | France
28/09/2017 Lecture musicale “La Femme brouillon” CHRU Lille

Dans La Femme Brouillon paru en janvier 2017 aux Éditions La Contre Allée, Amandine Dhée, jeune écrivaine dont l’écriture s’inspire de la vie quotidienne, nous livre un éclairage politique sur son expérience intime de la maternité, initialement amputée de tout modèle familial, et qui devient une force en révélant un discours dominant et institutionnalisé. Enceinte puis jeune mère, elle raconte la norme qu’on tente quotidiennement de lui imposer et sa lutte pour préserver son émancipation : son éveil politique et la création. Qu’elle s’interroge sur la perception de son corps, sur la sexualité, la répartition des rôles au sein de la famille ou encore sur ses propres contradictions, elle revendique avec humour une forme de liberté, celle de ne pas être une mère parfaite qui fait partie des Grands Projets Inutiles à dénoncer absolument.
Au violoncelle, atmosphérique et captivant, Timothée Couteau crée le paysage sonore de La Femme Brouillon et accompagne la voix d’Amandine Dhée : complices, ils se donnent rendez-vous, improvisent et invitent les spectateurs à traverser le texte à leurs côtés en créant leurs propres images.
Amandine Dhée est l’auteure de Du bulgom et des hommes (2010), Ça nous apprendra à naître dans le Nord (coécrit avec Carole Fives, 2011), Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain (2013) et Tant de place dans le ciel (2015), sont édités par les éditions La Contre Allée. Les Saprophytes, urbanisme vivant, paraîtra en novembre 2017. En 2016, son premier texte jeunesse, Les Gens d’Ici, traite des migrations et est mis en scène par Juliette Galamez : ce spectacle tout public sera présenté à l’occasion de la journée de rencontre et de débats autour de la culture à l’hôpital “Frontières d’Arts” en mars 2018.
Timothée Couteau explore son violoncelle dès le Conservatoire pour en maîtriser tous les aspects. Il file ensuite sur des chemins non répertoriés par la cartographie classique. Il y rencontre des metteurs en scène et des compagnies de théâtre avec lesquels il cherche des nuances dans d’étonnants sentiers improvisés, enregistre en studio, se joue de lui-même en devenant plusieurs, s’interrogeant, se répondant, s’entremêlant…

La femme brouillon

Jeudi 28 septembre 2017
Horaires : 12h30-14h00
Lieu : Cour d’honneur, Hôpital Claude Huriez
(métro CHU-Centre Oscar Lambret)

Entrée libre

29/09/2017 Dédicace de Hania Raczak Librairie Vauban Maubeuge
Hania Raczak sera présente à la librairie pour dédicacer son 004572819, le samedi 29 septembre, dès 14h30.

Résumé :
La jeune Marie est pleine de doutes quant à son avenir. A la faveur d’un sujet de stylisme dans le cadre de ses études en Arts Appliqués, elle s’interroge sur le destin de ses arrière-grands-parents, immigrés polonais arrivés en France dans les années vingt. Au fil des discussions qu’elle aura avec sa mère, la formidable transmission familiale va agir, comme un bond dans le temps, et sera l’occasion de découvrir ses aïeux.
Cette plongée dans ses racines l’aidera à se construire.

Entrée gratuite

30/09/2017 Ornicar à Ennetières en Weppes Salle des sports Ennetières-en-Weppes

La-folle-aventure-de-MartyUne après-midi riche en émotions organisée par la médiathèque : ateliers cuisine et flip book, cluedo géant, avec la complicité des éditions Ravet-Anceau et La Gouttière.

Entrée gratuite

07/10/2017 Microscopies Auberge de jeunesse Stéphane Hessel Lille

En collaboration avec l’Atelier-Galerie Bleu Agb , l’association Les Piñatas propose le 7 & 8 octobre prochain la seconde édition du FESTIVAL MICROSCOPIES, autour du livre fait-main qui se déroulera à l’Auberge de Jeunesse HI Lille.

Le FESTIVAL MICROSCOPIES c’est : plus de trente exposants extraordinaires, des workshops inoubliables, une soirée de performances inédites et un concert dont vos oreilles se souviendront longtemps, une exposition de toute beauté à l’Atelier-Galerie Bleu, des rencontres, des interviews, des dédicaces et des blablas à n’en plus finir…

Ouvert à TOUS (oui oui, tous, du scéptique à l’euphorique, on est open) et entièrement GRATUIT (pour ne laisser personne à la porte)

Le bar de l’Auberge et le foodtruck 100% local km200 (www.km200.fr) seront présents pour vous nourrir et vous hydrater pendant les 2 jours !
Salon, workshops, interviews inpromptues par Pauline Civard, Carte Blanche au Théâtre Maïeutik, performances, lectures, et bien plus encore…

Samedi 7 : 14h-00h
Dimanche 8 : 11h-18h

07/10/2017 Rencontre : les oeuvres littéraires de commande estaminet Puchevilliers

Le 7 octobre, la médiathèque d’Albert organise une conférence réunissant Dominique Brisson, Lucien Suel et Philippe Moreau-Sainz, à l’estaminet de Puchevilliers (80), sur le thème des oeuvres littéraires de commande, sous la houlette de la journaliste Alexandra Oury-Blaire.

Angèle ou Le Syndrome de la wassingue

Infos

Entrée libre

13/10/2017 colloque d’un pays l’autre : DECENTREMENT(S) MESHS Lille
Organisé par La Contre Allée. En partenariat avec la MESHS et l’Institut du monde arabe-Tourcoing
« Notre corps et notre perception nous sollicitent toujours de prendre pour centre du monde le paysage qu’ils nous offrent », écrivait Maurice Merleau-Ponty. Comment alors se glisser de soi à autrui, et dans quelle mesure le fait de traduire appelle forcement un « décentrement » ?
Pour cette 3ème édition, faisons place aux approches obliques qui questionnent les certitudes, permettent de décentrer notre perspective et de brouiller les notions de centre et périphérie.
10h-10h30 : City in translation : regarder la ville autrement
avec Canan Marasligil, éditrice et traductrice
Restitution vidéo de l’atelier City in translation : cette balade d’exploration des langues dans l’espace urbain – créée et menée par Canan Marasligil – a été réalisée avec les étudiantes de l’IUT B Métiers du Livre de Tourcoing dans le quartier de Lille-Wazemmes.
10h30-12h : L’imaginaire hétérolingue
Table ronde modérée par Thomas Dutoit, professeur de littérature anglophone à l’université Lille 3
L’hétérolinguisme implique la mise en scène de la différence de(s) langue(s) dans un même texte : ces oeuvres n’inventent pas tant une autre langue qu’elles n’imaginent « la langue » autrement. Qu’ont-elles à nous apprendre à propos de la traduction ? Et la traduction, que nous apprend-elle de nous-mêmes et de nos manières d’être au monde ?
Avec Myriam Suchet, maître de conférence et directrice du Centre d’études québécois à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle/Aline Schulman, traductrice de l’espagnol, et notamment des oeuvres de Juan Goytisolo et Miguel de Cervantès.
14h-15h30 : Les littératures arabes à l’épreuve de la traduction
Table ronde modérée par Badr-Eddine Arodaky, écrivain, traducteur et journaliste
« L’intérêt pour la littérature arabe est toujours biaisé » écrit Richard Jacquemond. « On va chercher des témoignages, des documents, on ethnicise, on politise. L’Arabe est toujours particulier, il n’est jamais universalisable. » Quels arabes traduit-on en France aujourd’hui, quels types d’ouvrages ? Tour d’horizon d’un paysage éditorial où la littérature croise le politique.
Avec Richard Jacquemond, traducteur de l’arabe (Egypte)/Lofti Nia, traducteur de l’arabe (Palestine, Liban…)/Faraouk Mardam-Bey, directeur de la collection « Sindbad » chez Actes Sud.
15h30-16h30 : Les professionnels du livre face à la traduction
Table ronde modérée par Anna Rizzello, traductrice et éditrice aux éditions La Contre Allée
Quels sont les dispositifs d’aides à la traduction, quels rôles jouent les associations professionnelles des traducteurs, et pourquoi à Gif-sur-Yvette des libraires ont décidé, il y a 5 ans, de faire le pari d’un festival consacré à la traduction ?
Avec Corinna Gepner, traductrice de l’allemand et présidente de l’Association des Traducteurs Littéraires de France/Florabelle Rouyer, département création du Centre National du Livre/Hélène Pourquié et Pierre Morize, libraires et organisateurs du festival VO/VF à Gif-sur-Yvette.
à la MESHS – Espace Baiëtto, 2 rue des Canonniers, Lille
Entrée libre – réservation souhaitée à contactlacontreallee@gmail.com